Ma Petite Montagne

forum au poil
 
AccueilMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Michael Jackson, King Of Pop :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sir Duke
Membre
Membre


Masculin

Messages : 431
Date d'inscription : 31/07/2011
Age : 22
Localisation : Trouchmoncul les Pins :D

MessageSujet: Michael Jackson, King Of Pop :)    Lun 1 Aoû - 9:56

Et me voilà en train de débarquer avec ce qui colle le plus à mes oreilles: MJ!!



Cette image, ça met tout de suite dans l'ambiance, pas vrai? Laughing

Cela dit, que l'on apprécie le personnage ou qu'on le déteste, on ne peut pas nier que sa vie ressemble à un conte de fées...du moins, jusqu'en 1985.

Ce qui rend la tâche de faire la biographie de Michael Jackson si compliquée, c'est que les...allez, 25 premières années de sa vie s'entremêlent avec le groupe familial.

Introduction:

La plupart d'entre nous ne connaissent que la success story, encore très improbable il y a 30 ans, d'un jeune homme noir, devenu blanc par la suite, au tempérament médiatiquement énigmatique.

Je demeure persuadé que si je vous demandais quelles pistes vous viennent en tête de lui, j'aurais pour la plupart des pistes de l'album Thriller... : Thriller, Beat It, Billie Jean...

Il est vrai que ce sont les pistes les plus radiodiffusées de sa carrière. Sans nul doute, parce que ce sont celles qui ont dû faire le plus de recettes. Celles qui ont fouetté le monde musical à jamais en assénant un coup magistral aux barrières raciales à l'américaine, encore présentes dans les mémoires de nos jours, mais très , très présentes alors. Il ne faut pas oublier que la fin de la ségrégation, c'est seulement à la fin des années 1960!

Un homme qui a reçu, tout au long de sa carrière, plus de récompenses que n'importe quel homme. En faisant le compte, de son vivant, de ces fameux trophées, on en arriverait à dire qu'il aurait reçu, en un an, sans jour creux, un trophée par jour!

Une success story comme les Etats-Unis les aiment, l'apanage de ces rêves à l'américaine...

Un rêve à l'américaine qui se tramait, au départ, comme un conte de fées. Rien ne prédestinait, au départ, ce fils de grutier à devenir ce qu'il est devenu.


Biographie:

Un 29 août 1958, par une nuit chaude, dans la ville la plus noire des USA (Gary est la ville des Etats-Unis où il y a le moins de mixité, elle est en majorité habitée par des Noirs), Michael naît, à l'hôpital local.

Sa mère, mère au foyer à l'époque, joue du piano, et son père, grutier, joue de la guitare au sein d'un groupe RnB, les Falcons.

Son épopée musicale a commencé en 1960 - 1961, quand sa mère, en lavant le linge, remarque que son rejeton agite sa couche au rythme du tambour de la machine à laver!

Quelques temps plus tard, son frère Tito piquait la guitare de son père...mais finit par casser la corde. Son père ayant remarqué ça, il doit faire ses preuves...et le bluffe.

Ce sera le début des Jackson 5, appelés alors "Jackson Brothers". Marlon (d'un an l'aîné de MJ) et MJ seront recalés, parce qu'ils sont trop jeunes...

En attendant, le groupe participe à des concours locaux...mais n'explosera qu'en 1964, quand Michael et Marlon les rejoindront. Ils joueront tous deux des bongos, mais Michael deviendra très vite le leader.

De concours en concours, qu'ils gagneront tous, ils finiront à l'Apollo Theater de Harlem, à New York.

En parallèle, un contrat est signé avec le label local, Steeltown, et un album "Big Boy", est pressé, en 1967.

Lors d'un concours, en 1968, un membre de la Motown croise la route des J5...mais la version officielle dit que c'est Gordy himself qui les a vus, lors d'un concours à Detroit.

En 1969, pour annoncer la fin des Supremes, Diana Ross, leader du groupe, présente les J5...et un album est pressé, "Diana Ross presents the Jackson 5". Ce sera un franc succès, le début des dires de Gordy: "vous allez aligner 4 numéro 1, vous serez présents sur les livres d'histoire".

Au final, les J5 aligneront 4 number ones, et quelques records: premier groupe noir à aligner 4 number ones, premier groupe à aligner 4 number ones dès leur début, plus jeune artiste à rencontrer le succès...

Pour ajouter encore quelques petits succès, le groupe recevra des trophées.

De 1969 à 1971, les J5 seront la coqueluche des Américains, appréciés des Noirs et inquiétant les Blancs, qui lanceront un groupe, les Osmond...qui n'auront pas autant de succès que les J5.

Dès 1971, MJ enregistre des albums...mais le succès en solo ne viendra qu'avec Ben, bande originale du film d'horreur du même nom, qui sera disque d'or. Un Image Award clora le tout, installant MJ dans les chemins du succès.

Tous ses albums solo seront au minimum disque d'or, quand les J5 voient leur succès s'essouffler.

Dès 1973, alors que mlle Gordy et Jermaine se marient, on parle de divorce entre Motown et les J5. Les raisons? Pas assez de royalties, ni de liberté pour composer...

Ils resteront trois ans dans la maison Motown, avant de la quitter pour CBS et les sirènes financières...mais aussi le changement de nom. En effet, le nom de scène J5 est déposé par Motown, ils doivent donc en trouver un nouveau. Et ce sera les "Jacksons".

Jusqu'en 1978, le succès sera mitigé, mais ils exploseront cette année-là, avec l'album DESTINY.

Un nom qui peut ne pas vous paraître familier, huh? Néanmoins, une ou deux pistes vous sont connues, éventuellement: Blame it on the boogie et Shake your body down to the ground.

Le groupe amorce sa mutation en groupe disco/boogie, avec un mélange efficace, encore diffusé dans les discothèques de nos jours.

En parallèle, MJ fera une pleurésie, et a failli y laisser sa peau --" . Enfin, la même année, il rencontre Quincy Jones, arrangeur de renom, arrangeur pour, entre autres, Ray Charles, Frank Sinatra ou encore Barbra Streisand, sur le tournage du film The Wiz, remake noir du Magicien d'Oz.

Financièrement, le film est un gouffre, il est fustigé par la critique, mais il permet à MJ de montrer des dons d'acteur...

Et accessoirement, MJ et Q deviennent amis. En 1979, MJ reprend le chemin des studios, vire son père et engage Q comme arrangeur.

De cette collaboration naîtra OFF THE WALL, premier gros coup dans le paysage musical international. L'album, qui se vendra à 20 millions d'exemplaires, est un mélange de musiques noires, encore diffusé dans les discothèques.

Qui n'a jamais entendu Don't Stop Til You Get Enough, Rock With You ou Off The Wall? Trois hits internationaux, mais à échelle restreinte. Cela dit, MJ est lancé, il gagne un Grammy, mais ça ne lui suffira pas... il le prendra en pleurant. En jurant qu'il fera beaucoup mieux...

En parallèle, les Jacksons enregistrent TRIUMPH, un album dansant, franc succès, accompagné par une tournée. Une fois encore, qui n'a jamais entendu Can You Feel It ?

Cette piste, aux sonorités rock, est accompagnée par un clip vidéo innovant. C'est un prélude aux premiers succès incomparables de MJ...

En effet, le 30 novembre 1982, sort THRILLER. Vous connaissez tous, là? :face: :face:

C'est un gros coup de fouet dans le monde musical. L'album explose les barrières raciales, avec Beat It, morceau ouvertement hardrock.

Avec ses clips: Thriller, Beat it et Billie Jean, MJ campe une star de cinéma, et révolutionne le monde du clip vidéo.

Ces pistes sont les plus connues du cru de MJ... avec tout l'album, qui met Afrique et USA sur la même ligne de basse.

En 1983, pour les 25 ans de Motown, MJ interprète avec ses frères quelques titres des J5 et...surtout...Billie Jean!

Ce sera le lanceur de succès... 10 millions d'albums vendus en 10 mois! 37 semaines numéro 1. Pour soutenir financièrement le clip de Thriller, le plus cher alors (500.000$), une K7 est sortie, le "Making of Thriller".

Ce sera la plus vendue de l'histoire, quand THRILLER sera l'album le plus vendu de l'histoire du disque: 110 millions d'albums vendus dans le monde, sans compter les singles!

Les fans attendent un THRILLER Tour, mais, puisque Joe a tout fait pour que MJ reprenne le chemin des studios pour VICTORY, ils auront le VICTORY tour, tournée commerciale, dont les recettes seront reversées à des organisations caritatives...

En 1985, Michael et une bonne poignée d'autres chanteurs enregistrent "We are the world", chanson caritative qui se vendra à 5 millions d'exemplaires. Un des singles les plus vendus, le plus vendu des singles caritatifs avant le "Candle in the wind" de Elton John.

La même année, MJ est brûlé au deuxième et troisième degré au cuir chevelu, par des outils pyrotechniques, lors du tournage d'un spot publicitaire pour Pepsi.

De son assurance, il touchera 1,5 millions $ , qui seront reversés à l'organisation caritative que MJ venait de créer, le Michael Jackson Burn Center.

Pendant deux ans, MJ enregistre, mais il ne reprendra le chemin des studios qu'en 1987, avec BAD.

L'album est physiquement un coup de fouet. MJ, devenu légèrement blanc, cultive une apparence androgyne, mais continue à faire des mini-films: Bad (qui dure 15 minutes), The Way you make me feel (7 minutes), sans oublier Dirty Diana et Smooth Criminal!

Une bonne portion de ces clips sont dans le film Moonwalker, qui battra les records de ventes de Making of thriller!

Sans oublier Captain Eo, film de science fiction réalisé pour le compte de Disney, diffusé dans les parcs... et rediffusé il y a peu à Disneyland Paris...jusqu'à il y a peu Bad .

Et pour la première fois, MJ part en tournée. Le Bad Tour est la tournée qui rapporta le plus, à l'époque. Tournée mondiale, qui suscita l'euphorie partout où elle passa.

En parallèle, à cause de ses changements d'apparence physique, MJ subit les propos destructeurs des tabloïds. --"

Toujours est-il que l'album s'est vendu à 30 millions d'exemplaires, le coup de fouet est asséné, les performances de MJ adulées... MJ est une star internationale, plus connue que n'importe quel homme sur Terre.

J'en appelle, à titre d'exemple, une anecdote de Philippe Manœuvre, indiquant que, lors d'un de ses reportages, dans une tribu reculée, alors qu'il portait un T-Shirt avec une photo de MJ, les autochtones ont scandé son nom!

En attendant, MJ évolue vers des sonorités plus "Blanches", avec du rock-pop (Dirty Diana par exemple), des grooves...


A côté de ça, MJ est diagnostiqué Vitiligo et Lupus en 1986. Je vous sens arriver avec vos gros yeux, scientifiques ou non, je ne pense pas que ces deux maladies vous disent quelque chose.

Alors, afin d'éviter les explications fumeuses et pas franchement claires au sujet de ces maladies, je vous envoie voir là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitiligo et http://fr.wikipedia.org/wiki/Lupus_%C3%A9ryth%C3%A9mateux_diss%C3%A9min%C3%A9

A noter que ces deux maladies touchent une part très restreinte de la population mondiale et en majorité des Noirs. Le Vitiligo peut déclencher des crises cardiaques en cas de surexposition aux UV, et le Lupus déclenche des inflammations musculaires. C'est douloureux...

En parallèle, MJ s'installe, en 1987, dans son ranch de Neverland, sur les terres de Los Olivos.



Pour ceux qui sont déjà allés à Disneyland Paris, ça vous rappelle pas quelque chose?

La propriété est installée dans un terrain de 1400 hectares, ou 14 km2, ce qui en fait une des propriétés les plus importantes au monde, surtout pour y vivre.

Cette propriété contient un important parc d'attraction, un parc d'agrément, un zoo et une importante cave à vins.

Retranché dans ce domaine, pour se protéger des attaques des papparazzis, Michael écrit son autobiographie, Moonwalk. Best-seller dès sa sortie, l'autobiographie est écrite courageusement mais avec un style très candide, qui correspond à la personnalité enfantine de son auteur.

7 Number ones pour clore cet album, et deux ans de promo... sans oublier la liste de nombres impressionnants: Premier album à avoir 5 chansons number one dans le Billboard Hot 100 aux USA, 9 chansons number one dans le monde... et un Grammy , pour le clip de Leave Me Alone.

Pendant quatre ans, MJ fait des affaires, parmi lesquelles, l'affaire du siècle, pour ne pas dire du millénaire...

En 1987, MJ fait l'acquisition du très convoité catalogue Northern Songs Sony/ATV, qui contient entre autres les chansons des Beatles...

Il l'a acheté pour 17,5 millons de dollars à l'époque. De nos jours, son intégralité, appartenant à 75% à $ony, est estimée à plus de un milliard de dollars!

Ce qui lui valut, entre autres, un éloignement d'avec Paul McCartney, avec lequel il avait enregistré The Man, The Girl Is Mine... ou à qui il devait la chanson "Girlfriend", sur OFF THE WALL.

Sinon, Jermaine, son grand frère tant apprécié (pas ironique à la base) sort un ultime album, REBEL, en 1991. Ça s'arrêterait là, si une portion de l'album ne concernait pas MJ. Dans la chanson Word to the badd, Jermaine attaque frontalement MJ, avec ces mots:

"Word to the Badd":
 

Inutile de préciser que, à l'époque, Jermaine n'était pas au courant que MJ avait le vitiligo. Cela dit, MJ s'emmurait dans Neverland, car il ne supportait plus la pression qu'il devait endurer, entre ses frères et son père qui le poussaient à remonter sur scène pour faire un deuxième VICTORY. En entendant cette piste, MJ est entré dans une colère noire et...Jermaine s'en est pris pour son grade. Les deux frères ne se sont plus parlés pendant deux ans, donc bon...

On est en 1991...

Le 26 novembre, sort DANGEROUS. Avec des ventes estimées à 40 millions d'albums dans le monde, le coup de fouet est impressionnant, d'autant plus que les réfractaires misaient sur la mort artistique d'un MJ séparé de Quincy Jones. Cet album est l'album du changement: physique, musical...

Produit par Teddy Riley, l'album est aux sonorités très new jack swing, un mélange de hip-hop, rap et hard rock. Il s'est vendu à 4 millions d'exemplaires en moins de deux mois, une rapidité inqualifiable. Aux USA et dans le monde, le plus gros succès fut Black or White, que vous connaissez tous. Trois US Music Awards, deux world music awards pour clore le tout, avec quelques scandales collatéraux, à propos du clip de Black Or White... mais demeure toujours, le succès de l'album.

C'est également le prélude du contrat signé avec Sony, pour 950 Millions de dollars. Un contrat historique! Et surtout...MJ touche 36% des recettes de ses albums, ce qu'aucun artiste à ce jour n'a pu dépasser.

Une tournée impressionnante, le Dangerous tour, est en marche... mais MJ devra faire face à des accusations assez lourdes... ce qui a terni à jamais son image...et l'a détruit: l'affaire Chandler.

"Voici le récit du procès: ":
 

En 1994, il se marie secrètement avec Lisa-Marie Presley, la fille du King, qui l'avait soutenu pendant le procès et avec laquelle il était ami depuis un certain temps déjà.

En 1995, sort HISTORY. Déjà, la critique fustige MJ pour son "manque de nouveauté". En prélude de l'album, un best-of des 16 dernières années, le Book I. Et en conclusion, un nouvel album, dans le deuxième CD, avec en introduction un duo avec sa sœur Janet, "Scream".

L'ambiance est donnée, MJ est un homme affecté durablement par le procès, et qui cherche à montrer au monde entier que, malgré cela, il n'est pas mort musicalement. Somme toute, dès la première de couverture, il veut montrer que son empreinte dans l'Histoire est indélébile.

Tout l'album est axé sur ses détracteurs, à qui il montre que ces faits dégoûtants ne l'ont pas évincé de la scène musicale, mais aussi sur ses engagements personnels. C'est également le deuxième album biographique de MJ, après DANGEROUS.

Une tournée est lancée, elle rassemblera, une fois encore, des millions de fans à travers le monde, et elle sème l'hystérie partout où elle passe.

Un grand show de danse, et des moyens pharaoniques...

Le 6 décembre 1995, il s'évanouit, au cours de la tournée, à cause d'une déshydratation...et s'engueule avec sa femme. Ils divorceront en août 1996.


En 1996, Debbie Rowe annonce être enceinte de MJ, et ils se marieront en novembre de la même année. En février 1997 naîtra Prince Michael Junior I.

Au cours de la tournée sortira BLOOD ON THE DANCE FLOOR, une compilation. Elle se vendra à 7 millions d'exemplaires, ce qui fera de cet album la compilation la plus vendue de l'histoire. Cependant, elle ne plaît pas, en elle-même. Réalisée par des DJ pour des DJ, elle n'inspire guère les autres, qui préfèrent les acheter un par un. A noter, les deux tubes: BLOOD et GHOSTS.

Le clip de Ghosts fut pendant longtemps le clip le plus long de l'histoire, avec 40 minutes, avant d'être dépassé en 2011 par un clip de Kanye West (qu'est ce que je déteste ce mec).

Le clip est assez biographique, il montre l'exclusion de MJ par les autres personnes, le jugeant excentrique, etc. Il clora le festival de Cannes, ce qui n'est pas négligeable pour un clip vidéo musical. De plus, il a été coréalisé par Stephen King.

En 1997, toujours, sort un duo avec les 3T, ses neveux. Il est intitulé "Why?". Boudé par les Américains, l'album BROTHERHOOD des 3T est un franc succès en France, où il sera fait disque de platine.

En avril 1998, de Debbie et MJ, naît Paris, la seule fille de MJ...

Et en octobre 1999, Debbie et MJ divorceront à l'amiable. Accessoirement, la mère touchera un beau pactole pour ne plus avoir de droit de garde ni rien sur ses enfants...

[avis-perso]
Qu'on aime ou que l'on n'aime pas le personnage, il faut reconnaître que la mère n'est pas super parentale non plus... vous accepteriez du fric pour ne plus voir vos enfants, vous?
[/avis-perso]

Le 31 octobre 2001, sort INVINCIBLE. L'album, fruit de la collaboration de MJ avec plusieurs autres artistes (Jerkins, Riley, Santana...), est dit "de bonne facture" par les critiques, mais, à cause de différends entre MJ et Tommy Mottola, directeur de Sony à l'époque, la promotion sera avortée. De fait, l'album ne se vendra qu'à 13 millions d'exemplaires dans le monde (faible pour MJ mais ça reste honorable quand même Smile ).

MJ fera seul la promotion, au concert du Madison Square, à la convention démocrate et à l'anniversaire d'une grande chaîne TV américaine... mais rien n'y fait. La promotion aurait été coupée par Sony dans le but de racheter le catalogue tant convoité de MJ afin de rembourser les quelques 55 millions de dollars qu'a coûté l'album.

Le 13 juin 2002, MJ rentre au "Songwriter Hall of Fame".

En 2002, toujours, son fils Blanket naît, par insémination artificielle. On ne connaît toujours pas le nom de sa mère, mais la paternité avec MJ...est avérée, on va dire. Tout un débat quoi...

En 2003, alors qu'il tournait le clip de One More Chance (de la compil Number Ones sorti peu de temps après INVINCIBLE), il est mis en état d'arrestation à Las Vegas, des suites des accusations pesant sur lui...et venant, une fois de plus, d'un gamin ayant profité de son ranch.

En effet, Chandler, tout aussi bien que Arvizo, le nouvel accusateur, ont été hébergés un temps à Neverland, et ont profité de toute la propriété. Ce même Arvizo apparaît dans le reportage "Living with MJ" de Bashir, et dans le contre-reportage "Take 2", réalisé par les caméras de Neverland.

Donc, voici le résumé de l'affaire, par Wikipédia:

"Résumé":
 

MJ est déclaré innocent, mais MJ rentre à Neverland détruit. Il fond en larmes, et vend Neverland peu de temps après. Il voyage entre le Bahreïn, Oman...avant de se fixer en Irlande, avec ses enfants.

En 2008, pour ses 50 ans, il sort la compilation "King of pop", dont la couverture change en fonction des pays (idem pour la playlist, choisie par les fans)...

Et en mars 2009, il annonce qu'il va lancer une série de 10 shows à l'O2 Arena de Londres...

Au final, ce sont 50 concerts qui sont prévus, et qui auraient dû débuter en juillet 2009...

Cependant, le 24 juin, une rumeur circule, sur le site TMZ, comme quoi MJ serait mort.

Et, le 25 juin, à 14:26 (heure locale), Jermaine Jackson déclare publiquement que son frère est mort d'un arrêt cardiaque à l'UCLA Ronald Reagan de Los Angeles. Cela serait dû à une overdose de médicaments, mais les causes restent encore floues...

Et elles le seront encore plus avec les thèses des avocats du Dr. Conrad Murray, soi-disant cardiologue, qui se chargeait de MJ. Son procès a commencé en janvier mais a été repoussé en septembre...

Affaire à suivre donc, après les thèses sur sa non mort ou l'orchestration de sa mort...

Toujours est-il que le 7 juillet 2009, la cérémonie d'adieu à MJ a été retransmise en mondovision et a été suivie par plus de 2 milliards de téléspectateurs, ce qui en fait le programme TV le plus suivi au monde, pas loin devant les funérailles de la princesse de Galles.

Epilogue:

Malgré les évènements, MJ demeure un personnage aimé et apprécié de la scène musicale internationale. Si on oublie les rumeurs pourries à son sujet, il a durablement influencé l'industrie musicale dans tous les domaines: danse, mise en scène, chant, style...

De plus, le grand public n'a retenu de lui que ses shows, tenues clinquantes, chansons et mises en scènes, mais MJ c'est bien plus que ça. L'architecture de Neverland a été faite par lui, il a une oeuvre poétique derrière lui, ainsi qu'une série de dessins.

C'était aussi un homme d'affaires avisé, comme en atteste l'acquisition du domaine de Los Olivos et le catalogue ATV, ou encore le contrat historique signé avec Sony.

Enfin, MJ était un chorégraphe, mais aussi un acteur. Il a joué dans plusieurs films:

- The Wiz, en 1978 (par S. Lumet, décédé récemment)
- Captain Eo, en 1986 ( par F. F. Coppola)
- Moonwalker, en 1988 (par MJ Himself Smile )
- Ghosts, en 1996 (par S. King)
- Men In Black 2 , en 2002
- Miss Cast Away, en 2004
- This Is It, en 2009...

Il en a également produit deux:

- 1996 : Ghosts
- 2002 : Wolfed

Enfin, voici la liste de ses récompenses:

"Liste des récompenses...levez-vous de bonheur!":
 

Avis personnel

Alors, je vais donc vous raconter toute ma vie depuis environ...10 ans. En fait, je ne saurais vous dire exactement depuis combien de temps j'apprécie le chanteur. Je l'ai découvert en primaire, ma mère possède un exemplaire de THRILLER, et j'ai demandé à écouter l'album. J'ai flashé sur Billie Jean...et mon frère Linux, lui, a très vite su me faire peur avec THriller. Merveilleux, les nuits avec les zombies, très appréciable! :face:


Toujours est-il que depuis 2008, je suis fan de lui. Il n'y a pas moyen, j'ai beau regarder ailleurs, tout me ramène à lui. En fait, la majorité de ce que j'écoute vient de lui. Je tolère qu'on n'apprécie ni la musique ni le personnage, mais pas qu'on ne le respecte pas. Cela dit, quand je vois ce que certains fans peuvent dire... je m'arrache les cheveux.

Donc bon, en fait, j'aime pas les cons. Mais comme il y en a des deux côtés, c'est un peu le Vietnam mais en s'attaquant à des gens qui n'ont aucun trait physique ni rien ne pouvant les discriminer des autres.

J'apprécie MJ au point d'avoir eu, pendant mes années ES, le surnom de MJ. --" La moindre critique sur lui, et je croyais que c'était moi qui étais visé. --"

Bref, j'aurais aimé le voir... mon plus grand espoir,mais là, ça sera aux cieux si le Paradis existe. Mais comme je n'y crois pas... eh bien, adios et point barre.

"Quelques shows et performances de MJ:":
 
J'aurais pu en mettre plus, mais ça ferait autant de vidéos à charger que ce que j'ai pu écrire en biographie...

Et le serveur serait vite en surcharge. --"

"Et tous les albums:":
 

"Enfin, on peut toujours parler du parcours en jeux vidéos de MJ:":
 


Bon, après ça, c'est le modo qui déteint:

On peut aimer ou ne pas aimer l'artiste, le personnage, avoir ses opinions en un mot. Ce que j'exige, c'est que les non-favorables respectent l'artiste. Cela vaut également pour tout le monde, je ne veux pas de propos de groupie en chaleur. Si vous avez des problèmes hormonaux, consultez un gynécologue.

Ensuite, donc, les critiques peuvent être postées, bien sûr, comme tout ce qui le concerne, mais je veux de l'argumentation et du bon français. LE personnage est controversé, mais je ne veux pas de propos de tabloid ici.

Merci de votre compréhension.


©Smooth 2011

Spoilers: ©Wikipédia.

Each text used in the biography are the properties of their respective owners wink .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michael Jackson, King Of Pop :)    Lun 1 Aoû - 13:05

Citation :
Je ne veux pas de propos de groupie en chaleur. Si vous avez des problèmes hormonaux, consultez un gynécologue.


Je ne suis pas une grande fan, mais j'apprécie certaines de ses chansons, je ne saurais pas dire les titres par contre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Haternal
Admin
Admin


Masculin

Messages : 1243
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 32
Localisation : Moselle

MessageSujet: Re: Michael Jackson, King Of Pop :)    Lun 1 Aoû - 19:35

J'adore aussi MJ mais on va dire à sa période "Black" avec comme producteur le grand Quincy Jones !! Les 3 premiers albums sont des tueries musicales !! Aucun titres à jeter, tout est bon...

Après, Dangerous et History sont sympa, quelques tubes, mais pas extraordinaire...

Les suivant et derniers, j'ose même pas écouter....

Et je suis d'accord sur le fait qu'il est révolutionné le clip vidéo !! on peut dire qu'il y a un avant et un après MJ !! wink

Une de mes préférés restera Beat It avec ce solo magnifique de Van Halen en personne....
Mais il y existe tellement de tubes, difficiles d'avoir une préférée....




:bière: Merci FLO !!! :bière:
Revenir en haut Aller en bas
Sowon
Admin
Admin


Masculin

Messages : 292
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Localisation : Ensisheim

MessageSujet: Re: Michael Jackson, King Of Pop :)    Lun 1 Aoû - 19:36

Je n'aime pas trop MJ, j'ai jamais vraiment accroché a ses chansons mais je le respect parce que c'est un grand artistes qui a merité tout le succes qu'il a eu !


You wanna ? You wanna ? You wanna ? You better Work Bitch!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michael Jackson, King Of Pop :)    Aujourd'hui à 4:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Michael Jackson, King Of Pop :)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ma Petite Montagne :: Ma bibilothèque et bureau :: Le tourne disque du chalet :: Rap et R'n B-
Sauter vers: